Le blog de la Quinquin

Un blog un peu fourre-tout, un beau mélange, comme la vie...

28 mars 2007

ALORS, HEUREUSE?

alorsheureuse

Non, je ne me suis pas offerte à un Inconnu (je sais pas si vous vous rapellez la pub pour je ne sais même plus quoi, l'abus d'alcool je crois, qd la nana se réveille avec un type hideux comme un poux, les cheveux longs, nu comme un ver et crânant un "alors heureuse" langoureusement). Dommaaaaaaage. Bon, depuis le temps, vous me connaissez bien. Oui je suis en manque, alors OUi j'arrête pas de penser, parler de cul tt le temps. C'est devenu limite, non pas limite, carrement obsessionnel. Que voulez-vous? C'est ça le célibat. Pas encore investi dans les sextoys, mais ça va pas tarder si ça continue.

Bon, en tous les cas, toujours est-il que n'ayant pas de mâle sous la main, je dévore les livres à vitesse grand V en ce moment... A part dormir, je bouquine sous la couette, eh oui. A défaut d'autre chose. Ok ok j'arrêteeeeeeee! Bon, et donc hier soir, j'ai lu, que dis-je, dévoré tout cru, avaler, engouffré le roman de Jennifer WEINER "Alors, heureuse".

Je vous laisse lire le résumé:

Jusque-là, tout allait bien pour Candace Shapiro. Vingt-huit ans, trop de rondeurs mais beaucoup de charme et suffisamment d'esprit pour s'être imposée comme journaliste. Elle avait même fini par accepter que papa ne revienne jamais, que maman soit amoureuse d'une femme et que Lucy, sa petite sueur, danse les seins nus pour arrondir ses fins de mois. Mais le jour où elle découvre sa vie sexuelle relatée par le menu dans un grand mensuel féminin, ce jour-là... tout déraille. Le responsable de cette délicate attention ? Bruce, son ex, qui, à l'évidence, vit lui aussi de sa plume en confiant à l'Amérique entière le détail de ses amours avec une femme "différente" ! D'abord furieuse, Candace va peu à peu sombrer dans la dépression. Mais l'humiliation infligée a cruellement ravivé les blessures d'un passé qu'elle devra affronter pour enfin s'accepter et savourer une digne revanche...

Alors... Bin oui j'ai adoré. Cannie (alias Candace) est pleine d'esprit (j'adore ce genre d'humour un peu décalé, décapant), ronde (oui!), mais faut pas croire, c'est pas un livre sur le combat contre les rondeurs ou je ne sais quoi. C'est une tranche de vie, avec des hauts et des bas. Ca m'a arraché des fous rire, mais aussi un torrent de larmes à un moment (je sais je suis méga sensible... Ca doit être le manque de sexe d'amour). Bref, c'est une vie parmi tant d'autre, qu'on peut s'approprier le temps de ce roman, et peut être croire que malgré les galères, et bien... on peut peut être tendre vers le bonheur... en se battant.

Posté par quinquin06 à 14:45 - La quinquin et les livres - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Ben alors, il est où l'article avec les petits panneaux?

    Bon, sinon, il va franchement falloir que tu fasses quelque chose pour lutter contre ton manque, car ça a l'air de te perturber quand même. Investir dans les sex-toys est une solution!

    Posté par ma2thieu, 28 mars 2007 à 17:33
  • Profite car après quand tu as envie de lire sous la couette tu entends "je n'arrive pas à dormir avec la lumière !" après dès que tu veux papoter avec les copines sur msn c'est "encore sur l'ordi !"
    Quand tu rentres le soir crevé la question qui tue "qu'est-ce qu'on mange ce soir" et quand tu fais les boutiques " encore une nouvelle robe !?"
    Et là tu rêves à ta vie de célibat qui sommes toute n'était pas si dégréable, tu peux te promener en vieux jogging dans ton appt sans que personne ne te fasse de remarque, pas être obligée de regarder le foot dont tu te fous royalement, subir le bruit infernal des voitures du "formule 1" du Dimanche matin...
    En fin j'arrête ma liste car....

    Je rigole !
    j'ai vécu ce genre d'expérience 2 fois mais en pire mais la troisième fut la bonne mais bon j'ai attendu plus de 20 ans pour le connaitre ce fameux amour alors ne désespère pas, il n'est pas loin celui qui t'attends, car il te cherche aussi mais parfois il faut le temps car tu peux très bien ne pas le reconnaitre de suite... Un peu comme la chanson "le tourbillon de la vie", écoute là tu verras il se sont vus reconnus quittés souvent pour se retrouver définitivement... il faut le temps...

    Posté par syrielle, 29 mars 2007 à 09:26
  • Tu sais, les sextoys ... j'crois pas que ça te soulage des masses hein. Non je n'en ai pas ! Ca ne m'a jamais botté ces trucs là. Disons que ça ne remplacera jamais un vrai houmme chaud et dodu :p

    Bref, trève de galéjades, il a l'air sympa ce bouquin, je crois que je vais t'écouter et me laisser tenter (je suis également dans ma phase lecture à donf !).
    Bises.

    Posté par Evin, 29 mars 2007 à 09:29
  • Euhhhh Je blaguais pour les sextoys (c'est la curiosité qui me fait dire ça...)! je préfère les hommes chauds et dodus c'est sûr!!! MDR! mais ils sont où bordel!!!!!!!!

    Posté par Quinquin, 29 mars 2007 à 10:17

Poster un commentaire